Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

recherche_outil_pedagogique Rechercher un outil pédagogique

Petit texte d’explication sur ce que cette recherche permet de trouver et à qui elle est destinée.

 

La pédagogie des grands groupes

Lycée des Bressis
  • 74600 - Seynod
  • Etablissementscolaire

Partenaire(s)

  • Conseil général de Haute-Savoie
  • Chambre de Commerce et d'Industrie de Haute-Savoie
  • Ecole normale de Bobo Dioulasso (Burkina Faso)
  • Ecoles primaires de Bobo Dioulasso
  • Mabucig (manufacture de tabac)
  • Sofitex (manufacture de coton)

Thème(s)

  • Autres
  • Habitat

Niveau(x) d’enseignement

  • Lycee
  • Autre

>> BTS (Brevet de Technicien Supérieur) assistant de gestion ; PME-PMI (1ère et 2ème années)

Diciplines associées

  • voc_sciences_economiques_et_sociales

>> Gestion : actions professionnelles appliquées en BTS ; projets pluridisciplinaires à caractère professionnel en CAP et BEP

Description du projet/action/activités

Les étudiants ont créé des manifestations permettant de recueillir des fonds afin de financer des ardoises géantes et des bibliothèques itinérantes nommées « malles tournantes » : organisation de concert avec la troupe des Coulibaly, vente de produits artisanaux du Burkina sur des marchés et pendant les réunions de parents, bol de riz pour les élèves du lycée, soirées ou repas à thème, ventes de pâtisseries et de chocolats pour les fêtes de Noël, etc.

Valorisation

  • L’organisation de manifestations (conférences, concerts, vide-greniers, expositions, repas, ventes) pour financer les projets.
  • Le financement de la fabrication sur place de kits pédagogiques par un atelier d’artisanat local.
  • La formation de 400 enseignants à la pédagogie des grands groupes.

Nombre d'élèves, d'enseignants et personnels concernés / participants

  • Une classe de BTS (25 étudiants) avec six élèves « pilotes ».
  • Des classes de CAP et BEP (environ 60 élèves).

Durée du projet

>> 5 ans

Objectifs pédagogiques

  • Trouver un système pour adapter une pédagogie à des classes surchargées comptant 120 élèves,
  • Conduire un projet réalisable par l’association des étudiants et conforme aux objectifs de cette association,
  • Réaliser des micro-projets avec de petits financements,
  • Sensibiliser les jeunes au développement de l’Afrique,
  • Aider au développement des écoles du Burkina Faso,
  • Ouvrir les élèves à d’autres cultures.

Effets produits

  • Sur les élèves : chaque année depuis dix ans, de nouvelles équipes de BTS se sont mobilisées pour piloter d’autres projets.
  • Sur l’établissement : l’association des étudiants est soutenue dans ses actions. L’établissement met à disposition des jeunes tout le matériel dont ils ont besoin.
  • Sur les partenaires : Conseil général, Région, Commune, banque et entreprise continuent à aider les jeunes dans les projets.
  • Le projet a permis la création d’un centre de pratique musicale à Bobo Dioulasso, la création de trois salles d’informatique et deux CDI dans trois collèges au Sénégal, la réhabilitation de l’école de Pire Gourèye (salle de classe, construction de sanitaires, construction d’une bibliothèque pour stocker les livres destinés aux écoles de brousse de la Communauté rurale de Pire au Sénégal), etc. 
    Ce projet a été repris par le gouvernement, dans le cadre d’un Projet d’appui à l’enseignement de base burkinabé.
  • Des relations durables ont été instaurées entre les enseignants et les étudiants français.

Eléments qui relèvent le plus de l'EDDSI* *éducation au développement durable et à la solidarité internationale

  • L’ouverture à une culture du Sud.
  • La solidarité en réponse à une demande locale et dynamique du développement durable via l’approche économique.

Commentaires

Difficultés rencontrées

  • la gestion du temps,
  • la collecte de fonds.