Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

recherche_outil_pedagogique Rechercher un outil pédagogique

Petit texte d’explication sur ce que cette recherche permet de trouver et à qui elle est destinée.

 

La montée des autres

Lycée Jean-Prévost
  • 38250 - Villard-de-Lans
  • Etablissementscolaire

Partenaire(s)

  • Conseil régional Rhône-Alpes
  • Troupe professionnelle de théâtre Les mangeurs d'étoiles
  • Association Monde Pluriel
  • Maison pour tous des Quatre-Montagnes (plateau du Vercors)
  • Commune de Villard-de-Lans

Thème(s)

  • Changementsclimatiques
  • Protectiondelenvironnement

Niveau(x) d’enseignement

  • Lycee

>> 2nde

Diciplines associées

  • voc_histoire_geo
  • voc_francais
  • voc_sciences_economiques_et_sociales

>> Sciences de la vie et de la terre ; Allemand

Description du projet/action/activités

Elaboration d’un diaporama par groupe d’élèves sur le thème des réfugiés climatiques.
Pour réaliser ce diaporama :

  • trois interventions d’un historien du Parc du Vercors (à propos des migrations sur le plateau du Vercors), d’un glaciologue et d’un spécialiste des questions énergétiques,
  • un gros travail de recherche documentaire (documents écrits et internet),
  • la présentation publique du diaporama à deux occasions sur le plateau du Vercors.

Ce diaporama est aujourd’hui en ligne sur le site du lycée de Villard de Lans.

Dans le cadre de la préparation d’une pièce de théâtre sur l’accueil des migrants, la compagnie théâtrale Les Mangeurs d’étoiles a fait travailler les élèves. Ils ont écrit, réalisé et se sont filmés dans un petit film intégré dans le spectacle.

Le projet local s’intègre dans un projet international plus vaste, en lien avec Monde pluriel. La classe a rédigé une charte locale d’engagement sur la protection de la planète.
Les élèves ont participé à l’élection d’ambassadeurs (dix élèves de 12 à 15 ans des académies de Grenoble, Lyon et Créteil dont un de leur classe) qui ont représenté la France lors de la Conférence internationale des jeunes pour l’environnement qui s’est tenue à Brasilía en juin 2010. Ces élèves ont participé à la rédaction d’une charte internationale sur le respect de la planète. 

Des gâteaux ont été vendus par les élèves lors des récréations pendant trois jours début juin. Le gain de plus de 400 € a été envoyé à une ONG en charge de projets d’alimentation en eau potable de régions victimes de sécheresse. Voir : www.solidarites.org 

Valorisation

  • La rédaction d’un courrier aux parlementaires de l’Isère pour promouvoir la notion de réfugié climatique,
  • La réception de trois intervenants,
  • La présentation par les élèves du diaporama lors de conférences publiques,
  • La présentation de la charte au conseil d’administration du lycée.

Nombre d'élèves, d'enseignants et personnels concernés / participants

>> Une classe de trente élèves et 5 professeurs

Durée du projet

1 an

Objectifs pédagogiques

  • Sensibiliser au changement climatique (prise de conscience),
  • Comprendre les conséquences de ce changement en termes de flux migratoires,
  • Appréhender les conséquences humaines et politiques du changement climatique,
  • Engager les élèves par des actions concrètes : productions ; présentations de ces productions en public hors temps scolaire pour sensibiliser à son tour la population ; demandes par les élèves d’actions ou d’engagements de la part de l’administration du lycée mais également des députés et sénateurs de l’Isère. Il s’agissait en bref de faire des élèves des citoyens acteurs et responsables. 

Effets produits

  • Sur les élèves : des effets inégaux car le projet était imposé par l’équipe d’enseignants, d’où quelques élèves peu motivés. La majorité a cependant déclaré, lors d’un bilan anonyme, avoir apprécié le projet, le travail de groupe, aimé la confiance que les enseignants lui ont accordé notamment lors des séances extra-scolaires, avoir été sensibilisée au thème et avoir modifié leur comportement à l’égard de l’environnement. Beaucoup d’élèves ont néanmoins regretté le temps pris sur leurs loisirs hors temps scolaire.
  • Sur la classe : inégaux. Peu d’élèves ont dit avoir modifié leur rapport aux autres élèves mais ils ont apprécié les travaux de groupe. Une minorité d’élèves affirme que le projet a développé une plus grande solidarité et communication au sein de la classe.
  • Sur l’établissement : le projet et ses résultats ont été présentés au conseil d’administration et sur le site internet du lycée. La couverture médiatique a été favorable à l’établissement. L’établissement s’est engagé vers une cité scolaire Agenda 21. D’autres classes ont été sensibilisées par les élèves de la classe, via des affiches, des badges et la projection du film Welcome devant six classes du lycée au cinéma de Villard de Lans.
  • Sur les partenaires : le montage d’un projet commun a été apprécié, de même que la participation des élèves à une création théâtrale.

Eléments qui relèvent le plus de l'EDDSI* *éducation au développement durable et à la solidarité internationale

Les deux dimensions paraissent liées, pour les initiateurs. Elles ont été présentes tout au long du projet. Ils notent ainsi comme éléments forts :

  • la prise de conscience de l’interdépendance du monde et de la citoyenneté,
  • la volonté active des élèves, par leur participation au financement de projets d’une organisation humanitaire,
  • la pédagogie du choix utilisée,
  • la prise de conscience révélée par le projet, selon le modèle : «informé, conscient, responsable».

Commentaires

Difficultés rencontrées

  • motiver les élèves sans produire de saturation,
  • trouver les financements.