Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

recherche_outil_pedagogique Rechercher un outil pédagogique

Petit texte d’explication sur ce que cette recherche permet de trouver et à qui elle est destinée.

 

Craies en main : l'école des Petits Pas échange avec le Sénégal

Ecole maternelle Les petits pas

Partenaire(s)

  • Pays de Savoie Solidaires, opérateur de coopération décentralisée du département de la Savoie, qui pilote le projet global Craies en main
  • Ecole maternelle Bernadette Sagna à Bignona

Thème(s)

  • Protectiondelenvironnement
  • Eau
  • Habitat

Niveau(x) d’enseignement

  • EcoleMaternelle

Diciplines associées

  • voc_svt

>> Travail interdisciplinaire

Description du projet/action/activités

Le projet Craies en main a débuté par un séminaire de deux jours en Chartreuse regroupant les enseignants français volontaires pour l’échange. Cette rencontre d’information et de préparation au départ a permis aux enseignants français de se connaître entre eux.
Au niveau local de l’école des Petits pas, la première année a consisté en la création de binômes, la réflexion sur un thème commun (l’éducation à l’environnement) et en une correspondance entre les deux écoles.

Dans un premier temps, une enseignante de Séez s’est rendue dans l’école de Bignona, a fait connaissance avec les élèves et leur environnement et a pris en main la classe de sa consoeur sénégalaise. L’échange portait en particulier sur la découverte de l’environnement local. Ainsi, les élèves de l’école savoyarde, située en Haute Tarentaise, ont bénéficié de supports du Parc de la Vanoise pour écrire et dessiner leur milieu de vie.

La deuxième année, les élèves français ont créé un abécédaire d’après la vision qu’ils avaient de Bignona, grâce aux objets de correspondance reçus des élèves sénégalais. De leur côté, ceux-ci ont envoyé des peintures, des collages, des graines et des photos aux élèves français.
La troisième année, l’échange portait sur le conte et l’eau, source de vie. L’enseignante de Bignona est venue à son tour en France. Elle a pris en main la classe savoyarde et a présenté un conte africain aux élèves français. Elle a également parlé de l’eau. Elle est intervenue en lien avec un conteur professionnel français. Les élèves des Petits pas ont écrit ensuite leur propre conte.

Valorisation 

A la fin du cycle d’échange, tous les enseignants qui ont participé au projet Craies en main,  Savoyards et Bignonois, ont réalisé un classeur commun comprenant des fiches pédagogiques relatant des expériences en éducation au développement et à la solidarité internationale. A l’intérieur, on trouvait la mémoire des trois années de correspondance entre les écoles des deux pays. Le classeur a été réalisé plusieurs exemplaires dont un pour Séez, l’autre pour Bignona.

L’expérience d’échange est valorisée sur le site internet de Pays de Savoie solidaires.
Les comptes rendus de l’échange ont été valorisés tout au long des trois années dans le journal de l’école des Petits pas : Tête d’œuf.
Un livre abécédaire a été produit. Une mise en scène de cet abécédaire a été filmée et le spectacle présenté aux parents.
Une exposition retraçant la correspondance et les réalisations faites par les élèves a eu lieu au sein de l'école. Le travail des élèves a été valorisé sur le site internet de la circonscription scolaire de Moûtiers, baptisé Nectar. 
Des enfants de l’école ont animé un atelier interactif à Expo Sciences à Chambéry.

Nombre d'élèves, d'enseignants et personnels concernés / participants

  • 100 élèves à Séez. Ils ont correspondu avec environ 35 élèves à Bignona.  
  • Cinq enseignants de l’école maternelle de Séez et l'enseignante de la classe correspondante à Bignona. 

Durée du projet

>> 3 ans

Objectifs pédagogiques

  • Permettre à des enseignants français et sénégalais d'échanger sur leurs pratiques pédagogiques et de se rencontrer.
  • Pour les élèves : mieux se connaître pour faire partager sa culture ; découvrir d'autres cultures et échanger avec l'autre ; apprendre à mieux se connaître ; réfléchir ensemble à des réalisations communes.

Effets produits

Le plus intéressant dans le projet était le processus qu’il induisait, inscrit sur une durée longue mais cependant limitée dans le temps.
L’effet principal est l’émulation pédagogique induite par cet échange. Pour l’enseignante française qui s’est rendue au Sénégal, l’expérience de la prise en main de la classe de sa consoeur a été l’une des plus enrichissantes.

Les mêmes expériences pédagogiques étaient menées de part et d’autre dans les deux écoles, en tenant compte de la faiblesse des moyens matériels à disposition des élèves sénégalais. Ainsi, la fabrication de papier recyclé à Bignona s’est effectuée à l’aide de vieux cahiers d’école et du pilon. L’expérience a été reproduite dans les mêmes conditions à Séez. Le tracé de dessins sur le sable mouillé dans la cour de l’école à Bignona a déclenché chez l’enseignante française une réflexion pédagogique sur la qualité graphique de l’écriture de ses propres élèves.
A la fin du projet, les élèves savoyards demandaient à aller voir la classe de leurs partenaires du Sénégal.

Eléments qui relèvent le plus de l'EDDSI* *éducation au développement durable et à la solidarité internationale

Pays de Savoie solidaires a joué le rôle de moteur et de fédérateur du projet, en réunissant les enseignants à dates régulières et en organisant l’échange avec leurs homologues sénégalais.
Le séminaire initial a été déterminant pour souder la communauté d’enseignants impliquée dans le projet.